Pebble nous avez déjà habitué à une campagne Kickstarter pour financer le développement de la Pebble Watch en 2012, le 24 février 2015 Pebble a remis ça pour son nouveau modèle la Pebble Time.

Si vous nous suivez sur Twitter ou que vous suivez directement @Pebble, vous avez pu voir le lancement sur les chapeaux de roue de la campagne Kickstarter pour le troisième modèle de montre connectée Pebble : la Pebble Time.

Pebble Time : quoi de plus ?

La grosse révolution par rapport aux modèles précédents est l’arrivée d’un écran e-paper couleur permettant l’affichage de 64 nuances. On est loin des écrans AMOLED haute définition de certaines smartwatches concurrentes et de l’écran Retina de l’Apple Watch, mais ce n’est clairement pas le positionnement de Pebble. Avec ces 9,5 mm d’épaisseur, la Pebble Time est plus fine et sa coque arrière incurvée épouse mieux la courbe du poignet mais l’écran n’est toujours pas tactile. Cependant, elle est dotée d’un micro permettant la commande vocale, d’un verre en Gorilla Glass renforcé par une bordure en acier inox : la Pebble Time est donc étanche. Elle sera livrée avec un bracelet silicone de 22 mm, facilement interchangeable avec n’importe quel bracelet de cette largeur. Elle est dotée d’un tout nouveau système d’exploitation centré autour d’une « timeline » piloté à l’aide des trois boutons : passé, présent et futur. Pebble Time "timeline" Coté autonomie, la Pebble Time n’a rien à envier à ses grandes sœurs puisqu’elle affiche fièrement 7 jours d’autonomie en comparaison des 19 heures annoncées pour l’Apple Watch : Pebble Time wins !

Pourquoi une autre campagne Kickstarter ?

En plus des sommes levées lors la campagne de crowdfunding de 2012, Pebble a fait une levée de fond de 15 millions de dollars en 2013 qui lui a permis d’embaucher des ingénieurs et de sortir la Pebble Steel. Dernièrement, Pebble annonçait avoir vendu plus d’un million de smartwatches soit plus que les géants Samsung, Sony, LG ou encore Motorola. L’entreprise aurait donc pu financer son nouveau modèle sans trop de problème, mais une campagne Kickstarter lui offre un coup de pub phénoménal, d’autant plus qu’elle fait partie du top 5 historiques des campagnes ayant récolté le plus d’argent. A l’heure où j’écris ceci, il reste encore 22 jours de campagne, de quoi à accéder à la première place.

Outre la visibilité offerte, une campagne de financement participatif est aussi une formidable boutique en ligne pour Pebble, en effet, elle permet aux premiers «  Bakers » d’acheter la Pebble Time à 159$ au lieu de 199$ et de la recevoir dès le mois de Mai. Ainsi, Pebble récupère la quasi-totalité du fruit de ses ventes sans avoir à prélever sur sa marge une commission à verser à ses partenaires comme Amazon.

De plus, Kickstarter contribue à l’image de petite entreprise High tech presque artisanale de Pebble, un peu un « David » qui concurrence les « Goliath » du secteur et leurs montres connectées sponsorisée par Google pour pousser Android Wear.

Pebble Time : ses avantages

L’avantage majeur dont dispose la Pebble Time est évidemment son autonomie sans égal de 7 jours qui ridiculise la concurrence, même si l’écran de faible définition en est la rançon.

Son prix avantageux est également un fort argument de vente, proposée à 199$ elle est bien moins chère que les smartwatches sous Android Wear : la Moto 360 est à 249$, la LG G Watch R est à 299$.

Quant à l’Apple Watch, le modèle d’entrée de gamme sera commercialisé à partir de 349$.

Avec son modèle Pebble Time Steel  disponible également sur Kickstarter à partir de 249$ et ses matériaux beaucoup plus premium, Pebble semble vouloir s’attaquer frontalement à l’Apple Watch avec un avantage de taille : une autonomie de 10 jours.

Toute ressemblance serait-elle vraiment fortuite ?

Pebble Time Steel vs Apple Watch

Et cerise sur le gâteau, la Pebble Time est muti OS : elle est compatible avec les smartphones Android et les iPhones… Le possesseur de Pebble n’est donc pas enfermé avec un OS et peut changer de téléphone sans avoir à changer de smartwatch.

Le seul inconvénient que pourrait avoir la Pebble Time est un nombre d’applications limité, même si elle revendique déjà 60 000 applications disponibles.