La meta Watch. Sous ce nom quelque peu évocateur d’avancée technologique et de théologie se cache en fait une marque bien connue de montre bracelet : Fossil.

Fossil produit une smartwatchLa Meta’s M1 arrive donc sur le marché pour un prix compris entre 249$ et 449$ en fonction du bracelet choisi et des finitions uniquement, le système de la montre sera identique sur tous les modèles.

La meta M1 : son design

En voyant la Meta, je me suis souvenu de mon vieux Nokia 3310… ou peut-être le 6210… quoiqu’il en soit, il faut reconnaitre que c’est plutôt une bonne idée. En effet, Franck Nuovo, ancien designer Nokia, à surement voulu nous rappeler cette fiabilité et cette robustesse de la marque finlandaise.

Les petit plus :

  • le bracelet reste flexible de par sa fixation à la montre, même si cela la rend un peu moins sexy.
  • Sa légèreté.

Elle reste donc très simple, nous fait penser à une simple montre et finalement on pourrait s’y attacher, à condition d’y mettre le prix, car le modèle le moins cher est assez peu attirant, tout de plastique vêtu et aux finitions approximatives.

 

Meta M1, la smartwatch par Fossil
Meta M1, la smartwatch par Fossil

Meta smartwatch : sous le capot

Parlons des choses qui fâchent : la batterie !

Alors que certains modèle de smartwatch semble avoir des autonomies de seulement un ou deux jours pour une utilisation normale (SMS, alertes, réveil, notification et accessoirement, l’heure), la Meta nous propose une semaine complète !

Pour la recharger, un câble USB se place sous la montre.

La Meta propose un système d’éclairage assez décevant qui consiste en une lumière en haut de l’écran et qui ne suffit pas, dans le noir à en éclairer la totalité. Dommage.

La connexion entre montre et téléphone semble également poser quelques soucis. Il y a fort à parier que ceux-ci serons corriger avec quelques mises à jour.

Même si la montre n’est pas tactile, elle propose tout de même les fonctions que l’on s’attend à trouver sur une smartwatch :

  • Notifications
  • Calendrier
  • Contrôle de la musique
  • Météo

Pour naviguer dans les menus, la Meta smartwatch est dotée de quatre boutons pour passer d’un écran à l’autre et pour « scroller », ce qui ne semble à première vue, pas très pratique mais assez simple.

 

La Meta, elle vaut le coup ?

 

La Meta a réussi le pari d’offrir un design fonctionnel, léger et robuste allié à une batterie prometteuse.

Même si quelques erreurs sont à déplorer quant au fonctionnement (comme le fait de ne pas pouvoir choisir les notifications que l’on reçoit ou la connexion au smartphone), il y a fort à parier qu’ils seront corrigés avec de futures mises à jour.

Fossil nous offre ici une belle concurrente face aux monstres du marché actuel comme Samsung ou encore Sony, même si son design et son fonctionnement la rapproche plus de la Pebble.