Déjà devancé depuis quelques années sur le marché des smartphones, BlackBerry pourrait venir se frotter à LG, Samsung, Motorola et Apple sur le marché des montres connectées. Est-ce bien raisonnable ?

BlackBerryLa rumeur selon laquelle BlackBerry pourrait se lancer dans les smartwatches n’est pas infondée puisque c’est John Sims, un des dirigeants de la marque, qui a déclaré qu’ils pourraient bien lancer une smartwatch :

« Nous faisons des recherches internes sur les différents appareils portables »

Il est évident que les « wearables » ou appareils transportables intéressent la marque américaine en perte de vitesse, qui avoue des efforts de développement dans une smartwatch et pourquoi pas dans des lunettes connectées qui pourraient concurrencer les fameuses Google Glass.

C’est sûr qu’avec un marché pouvant représenter 8 milliards de dollars en 2018 selon certaines prévisions, BlackBerry pourrait revoir sa gamme de produits, et se restructurer pour aborder ce marché prometteur.

Comment la smartwatch BlackBerry pourrait se différencier ?

 

Alors que la marque n’a pas marqué des points avec son dernier smartphone, une smartwatch pourrait être l’occasion de redorer son blason en proposant ce que n’ont pas les smartwatches de la concurrence : la sécurité.

BlackBerry PlayBookEn effet, BlackBerry est réputé pour protéger les données de ses utilisateurs, une montre connectée qui garantirait des emails sécurisés pourrait se révéler utile pour des utilisateurs professionnels manipulant des données sensibles ou simplement des particuliers ne souhaitant pas partager tous leurs faits et gestes, là où les autres smartwatches se contentent de monitorer votre footing.

Cependant, cette rentrée a été riche en lancement de smartwatches de tous les géants du secteur, il ne faudrait pas que BlackBerry arrive après la bataille. D’autant plus que l’entreprise a l’air de retrouver une certaine stabilité après une vague de licenciement due aux échecs commerciaux de ses derniers produits dont le désastreux PlayBook.