Cette fois-ci, c’est Solal (@_solal_) qui nous fait un retour sur sa Motorola Moto 360, il vous part de ses impressions, il détaille l’utilisation qu’il fait de sa smartwatch.

Depuis bien longtemps, l’informatique a pris une place omniprésente dans ma vie. Elle a commencé par occuper mon bureau, puis bien rapidement mes poches, pour finalement occuper mon poignet.

Il est vrai que les montres connectées ont un côté gadget qui m’était retissant, c’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers la Moto 360.

La Moto 360 a de nombreux avantages :

Au niveau de ses caractéristiques, elle est fluide, réactive et possède suffisamment de puissance pour faire tourner toutes les applications Android Wear.

Son principal bémol est sa batterie, les autres sont plus anecdotiques :

  • Il faut la recharger chaque soir.
  • Le bandeau noir en dessous de l’écran
  • La non-portabilité des bracelets qui ne sont malheureusement pas interchangeables (pourquoi avoir une montre étanche (IP67) si le bracelet est en cuir ?

Motorola Moto 360

Au niveau logiciel, elle tourne sur du Android Wear en 5.0 : il est donc assez plaisant de voir la quantité d’applications qui sortent chaque jour de la tête de nos chers développeurs, sans quoi cette montre serait inutile.

Moto 360, les applications indispensables :

  • WIB : pour faire une recherche internet sans avoir à la dicter oralement.
  •  Myroll : permet d’accéder à votre galerie d’image en toute simplicité.
  •  Wear mini launcher : permet d’accéder rapidement aux réglages rapides et aux applications.

Et en bonus, je vous conseille « Watch membership » ; « Wear calendar », « MusiXmatch » et enfin « Wear note » !

moto360

Le marché des montres connectées est aujourd’hui bien compliqué, et pourtant bien moins fournis que celui des smartphones, c’est dans ce but que j’ai sorti suite à cette acquisition Kezaco un site de conseil informatique personnalisé.

En conclusion : cette montre est faite pour vous si vous recherchez à la fois un design soigné et une partie logicielle complète. Elle est au final assez proche de la LG G Watch R !